Les avantages de partir en vacances avec son enfant.

L’avantage de partir en vacances avec son enfant c’est que tu peux boire le thé en admirant le levé du soleil. 

L’un des plus gros avantages de partir en vacances avec son enfant, c’est que finalement sur la plage, à 8h36 du matin tu as l’embarras du choix pour l’emplacement de ta serviette! Personne ne se bouscule à la douche et tu es sûre de ne pas recevoir le ballon en plein visage de jeunes ados jouant au football!
L’avantage de partir en vacances avec son enfant c’est que La mer est tellement fraîche à cette heure ci que c’est hyper bénéfique pour la circulation sanguine! 

L’avantage de partir avec son enfant c’est que quand enfin tu peux t’étaler la crème solaire, Tu as droit à un gommage gratis au grain de sable Corse. 

L’avantage de partir en vacances avec son enfant c’est que les journées sont encore plus longues que d’habitude puisque ton enfant est trop excité pour dormir à 20h30 et que du coup tu en profites jusqu’à 23h voir minuit si tu es chanceux! 

L’avantage de partir avec son enfant c’est que quand tu vas à la plage, tu es tellement chargée que Tu n’as pas besoin de faire travailler tes bicepsde tous le séjour, ils travaillent à chaque allé-retour effectué dans la journée. Et c’est jackpot quand tu as oublié un des sacs dans l’appartement de vacances! 

L’avantage de partir en vacances avec son enfant c’est que Tu profites de multiples câlins puisque à la fin de journée tu dois porter les 16 kilos de ton enfant, en plus des sacs, puisqu’il n’a plus le courage de monter la côte entre la plage et l’appartement. 

L’avantage de partir en vacances avec son enfant c’est que tu profites à fond de la mer plutôt que de ta serviette ensablée. 

L’avantage de partir en vacances avec son enfant c’est que tu ne perds pas de temps à te mouiller la nuque avant de faire un petit plongeon dans l’eau. Au bout de 30 secondes, ton enfant à fait une bombe jusqu’à côté de toi. 

L’avantage de partir en vacances avec son en enfant c’est que Dans l’avion tu fais connaissance beaucoup plus facilement avec le monsieur du siège devant celui de ton enfant puisque ce dernier passe la majeur partie du vol à lui donner des coups de pieds. 

L’avantage de partir en vacances avec son enfant c’est que tu n’as pas le temps de faire les boutiques qui vendent des trucs inutiles puisque ton enfant n’a jamais envie de les faire! 

L’avantage de partir avec son enfant c’est que tu gardes ton âme d’enfant en essayant de le convaincre de monter sur la bouée « raie »que tu as acheté et ainsi tu offres un spectacle merveilleux à tous les plagistes en essayant de rentrer dedans! 

L’avantage de partir avec son enfant c’est que tu n’est finalement pas trop dépaysée concernant les tâches ménagères. Tu rinces les jouets de sables, les maillots, les bouées, les brassards et les chapeaux environ 18 fois par jour et tu passes le balais tout autant! Le retour à la réalité n’est finalement pas si difficile.

L’avantage de partir en vacances avec son enfant c’est que tu ne grossis finalement pas tant que Ca étant donné que celui ci finit systématiquement ta glace! 

Mais le plus gros des avantages ça reste le bonheur que tu peux lire dans leur yeux. La vérité c’est qu’avant, qu’est ce que c’était ennuyeux la plage. 

Bonnes vacances à tous! 

Elle m’a dit « Aurevoir Maman! » et a tourné la tête.

Elle m’a dit « Aurevoir Maman » et a tourné la tête. Je m’étais imaginée qu’elle verserait une larme et que moi aussi. Qu’elle pleurerait peut être tellement que je serais obligée de la faire descendre et la ramèner à la maison. Qu’elle aurait peur du tain ou qu’elle voudrait un dernier bisou. Mais voilà, ma fille à grandit! Elle a soif d’indépendance et je regarde le train s éloigner. Je me sens toute seule tout à coup sur ce quai. Je me croyais indispensable mais elle m’a fait redescendre de mon piedestal! Avec Brun sous le bras, elle est prête à découvrir le monde! 

Je ne la vois pas grandir. Je suis avec elle chaque jour. J’ai l’impression que c’est encore un tout petit bébé. Que je l’ai mise au monde il y a peu. Que c’était hier. Je ne l’allaite plus mais j’ai la sensation  que nous sommes tout de même encore  dependantes l’une de l’autre. Mais je me trompe. Elle peut vivre sans moi. Quelques jours tout du moins. Que la semaine sera sûrement plus longue pour moi que pour elle. Elle est devenue une petite fille et je n’ai rien vu. 

Je n’ai pas vu à quel point elle était autonome, indépendante, et sûre d’elle. Elle choisit les chaussures qu’elle veut porter. Elle parle à la perfection. Elle sait se déshabiller. Elle boit au verre. Elle aime qu’on lui fasse une natte. Elle adore aller au restaurant. Elle sait attraper le ballon. Elle donne sa piece à la caissière. Elle  dit bonjour aux passants. Elle sait remonter le toboggan à l’envers. Elle va bientôt aller à l’école et je n’ai rien vu.

Ce soir, j’irai dans sa chambre et je prendrai une de ses peluches qui patientent dans son lit en attendant son retour, pour me blottir contre elle. Ce soir, je comprendrai mieux pourquoi ma Maman pleurait à chaque grand départ. Ce soir, je regarderai les photos que j’ai prise il y a bientôt trois ans et je ne parlerai que d’elle à son Papa. Ce soir, j’attendrai des nouvelles avec hâte. Ce soir, je ne donnerai pas de bain et je ne me demanderai pas ce qu’on va manger. Ce soir, je serai un peu triste de la savoir si loin mais heureuse de la savoir choyer. Ce soir, la maison sera calme, un peu trop peut être. Ce soir, je dînerai en tête à tête avec Papa et on parlera sans être interrompu. Ce soir, je ne lui ferai pas de câlins. C’est sa Tata qui lui en fera. Et je crois bien que même sans les câlins de Maman, elle s’endormira paisiblement..parce que mon bébé à grandit et qu’avec Brun sous le bras, elle est prête à découvrir le monde!

« Ce que j’aime le plus en toi »

On lit souvent cette histoire du soir avant qu’elle aille rejoindre les bras de Morpheé et faire de jolis rêves.

C’est l’histoire d’un bébé Koala dont la Maman ne saurait dire ce qu’elle préfère chez son bébé tant elle l’aime extrêmement fort. Je crois que je suis un peu une Maman Koala.

J’aime tes yeux en amande. Tes longs cils et ton regard expressif. J’aime quand tu fais le regard de chipie, j’aime quand quand tu t’essaies à une partie de clin d’œil avec Papa et j’aime aussi beaucoup quand tes paupières lourdes tombent pendant douze heures ! J’aime ton regard malicieux qui en dit long. Je n’aime pas beaucoup y voir des larmes mais elles me permettent de me blottir contre toi quelques instants pour sentir ton petit souffle s’accélèrer quand tu as mal Ou pour avoir tes bras autour de mon cou. 


J’aime Ta petit bouche toujours sale. J’aime ton sourire d’une puissance incroyable. J’aime ce petit gain de beauté sur ta lèvre supérieure. J’aime quand sort de ta bouche des petites phrases aussi farfelues que toi. J’aime ta voix rauque et quand tu chantes à tue tête ! J’aime écouter tes histoires quand tu joues. J’aime t’entendre mâchouiller. J’aime tes dents du bonheur. J’aime ton petit cheveux sur la langue. J’aime quant tu me mordilles, quand tu manges une glace et quand tu mets ta bouche en coeur ! Et J’aime surtout embrasser cette petite bouche moelleuse. 


J’aime tes jolies mains qui caressent les araignées! J’aime tes mains qui m’attrapent mon visage pour faire un bisou de cinéma. J’aime tes mains qui rattrapent souvent maladroitement le ballon. J’aime tes mains qui ouvrent les Carambars. J’aime tes mains qui qui portent si bien de jolies bagues. J’aime tes mains qui sont souvent collantes. J’aime tes mains qui peignent de jolis chefs d’œuvre. J’aime tes mains qui me chatouillent et j’aime tes mains qui me montrent comment leur faire des caresses.


J’aime ton dos avec ces jolis tâches. Ces tâches qui te représentent. Cette tâche « non caucasienne » qui me fait penser à ton Papa. Ce petit dos sur lequel parfois se pose un petit sac Pinguin. Ce bas du dos avec ce grain de beauté si foncé. Et j’aime Ce dos si sensible aux chatouilles. 


J’aime ces petits coudes ronds et dodues. J’aime ces petits avants bras portelés qui eux mêmes adorent être caressés.


J’aime cette belle tâche de naissance café au lait sur le haut de ton mollet. Ce mollet que j’aime tant. Et J’aime aussi ce petit genou moltonné avec ce petit pli dedans. 


J’aime cette crinière qui te représente tant! J’aime coiffer tes cheveux Apres le bain. J’aime tes boucles anglaises. J’aime tes reflets dorés au soleil! J’aime quand tu choisis les barrettes que tu veux y mettre. J’aime quand tu y passes ta main. J’aime qu’on me dise que tes bouclent sont belles. J’aime Quand tu portes un serre tête. Et J’aime quand tes cheveux bougent quand tu danses. 


J’aime ton petit nez. Ce petit nez ‘patate’ qui ressemble à celui de Papa. J’aime ce petit nez qui parfois écarte ses narines. J’aime ce petit nez qui sent les fleurs. J’aime ce petit nez qui se plisse quand tu grimaces. Et J’aime ce petit nez sur lequel deposer un bisou esquimau.


J’aime ce pied aux grands orteils qui me fait tant rire. J’aime te dire qu’il sent le gorgonzola. J’aime quand je vois tes petits pieds dans tes petites Stan. J’aime les embrasser et les croquer. J’aime couper tes petits ongles. J’aime les masser. J’aime les sentir. J’aime les entendre sur le parquet. Et J’aime les voir courir et s’amuser. 


J’aime ce bidon doux et rebondi. J’aime le caresser dans le bain. J’aime y faire quelques guilis! J’aime ce bidon gourmand qui peut engloutir une multitide de gourmandises. J’aime ce petit nombril tout neuf ! J’aime ce bidon que tu rentres parfois. J’aime ce bidon gonflé après manger. J’aime y voir des petits plis quand tu es assise. Et J’aime y faire monter la petite bête! 


J’aime ce visage éblouissant. J’aime voir à quel point tu es heureuse et épanouie. J’aime tes fossettes quand tu souris. J’aime tes éclats de rire. J’aime ta beauté si pure et naturelle. J’aime ta folie. 


En fait je n’aime pas, j’adore tout en toi.

Le jugement des autres! 

Parce qu’on a toute au moins une fois prit en pleine face une réflexion désobligeante sur son enfant ! 

Parce que ceux qui n’ont pas d’enfant se permettent de juger ceux qui en ont ! 

Parce qu’il y a des parents qui prennent nos enfants pour des sprinters du 100m et qu’il faut A tous prix se la jouer compet’ ! 

Parce qu’il y a des parents qui sont bêtes et qui ne savent pas que chaque enfant est différent. 

Parce qu’il y a des parents qui ne se remettent jamais en questions mais qui réussissent néanmoins à te faire culpabiliser! 

Alors à tous ceux qui ne connaissent rien à rien sur l’éducation, qui n’ont jamais ouvert ne serait ce qu’un livre éducatif et qui se permettent de juger ..je voudrais vous dire à quel point ma fille est épanouie du haut de ses deux ans et demi et qu’elle est heureuse parce que ..

Quand elle mange elle en met partout et qu’elle s’en fiche ! Elle ne se soucis pas des tâches qu’il y a sur son t-shirt ! Elle mange les petits pois avec les doigts et même que c’est hyper bon pour développer la motricité fine ! La poignée de la porte de la salle de bain est collante mais elle est fière de pouvoir l’ouvrir toute seule et de sa laver les mains ensuite comme une grande ! 

Quand elle prend son bain, je la laisse taper des pieds dans l’eau parce que ça l’amuse et la fait se défouler. En général il y a de l’eau partout sauf dans le bain mais son sourire est plus important que les quelques gouttes sur le miroir qui dégoulinent ! 

Quand elle va s’amuser au parc, elle ne reste pas à côté de moi à contempler les brins d’herbe. Elle court, saute, crie, monte sur un jeu puis en descend, tombe, se releve, chante et profite de la vie. Elle se fiche du regard des autres, dit « bonjour » aux passants, rit de tout et même de rien, compte le nombre de pois qu’il y a sur le dos des coccinelles et veut monter sur nos épaules ! Elle se sent plus forte quand elle gravit les marches du toboggan « toute seule » et sait qu’elle peut courir à quelques mètres de sa Maman parce que Maman veille au grain et que Maman veut qu’elle se sente libre.

Quand elle fait une colere pour se défouler et qu’elle ne maîtrise plus rien, elle a parfois droit à un gros calin pour la calmer et lui faire retrouver ses esprits. Parce qu’elle a besoin d’être sécuriser et rassurer et c’est marrant parce qu’il y aussi des pédopsychiatre qui le disent ! 

Quand elle fait une betise elle ne reçoit pas de fessée. Parce que son Papa et sa Maman pensent que c’est une non maîtrise de soi et que Ca n’a rien d’éducatif ! Et même que notre enfant, elle n’a pas peur de nous. 

Parce que plutôt que de la laisser des heures devant la télévision, elle va voir des poissons dans les Aquariums, va au restautant, va caresser des biquettes, va cueillir des fraises, va faire du toboggan, fait des piques niques, va à la biblio, fait de la cuisine, dessine sur les fenêtres et se déguise ! Et meme que quand on passe du temps avec ses enfants, Ca remplit leur reservoir d’amour et Ca les fait se sentir bien. Et même qu’à la fin de la journée, Papa et Maman ils sont fatigués mais heureux ! 

Parce que quand elle fait de la peinture, elle en met partout ! Elle n’est pas minutieuse et appliquée. Elle éclabousse, renverse et utilise les doigts plutôt que les pinceaux ! Puis recommence ! Et même que Picasso, lui aussi en mettait partout ! 

Parce que je passe du temps en cuisine pour qu’elle mange le mieux possible et surtout le moins de produits industriels possible ! Parce que les Ficello et la bolo en conserve ne sont pas preparés avec amour! Et même que moi aussi je peux vous juger ! 

Alors laissez ma fille de deux ans et demi etre heureuse et allez voir ailleurs si on y est. 

Maman, laisse nous prendre soin de toi.

Avant moi et pour moi, toi aussi tu l’as fais. 

Toi aussi tu t’es émerveillée devant mon visage tout rond et tout petit.

Toi aussi tu t’es levée à 2h du matin pour me donner le sein.

Toi aussi tu as eu les larmes aux yeux lorsque j’ai ris pour la première fois. 

Toi aussi tu as organisé de jolis anniversaires.

Toi aussi tu as rendus tous ces Noëls magiques.

Toi aussi tu as arrêté de faites des grasses matinées pour préparer des petits déjeuners.

Toi aussi tu as démêlé des cheveux.

Toi aussi tu m’aurais bien troqué quelques heures pour aller au restaurant et voir des copines. 

Toi aussi tu as peur quand je suis tombée.

Toi aussi tu parlais de moi avec fierté.

Toi aussi tu riais de mes grimaces et de mes bêtises.

Tu as été une Maman présente, aimante, protectrice, douce, attentionnée, drôle, tolérante, confidente, joyeuse, attendrissante et généreuse.

Et tu l’es toujours. Mais aujourd’hui, c’est moi qui vais prendre soin de toi comme une Maman. 

Laisse nous prendre soin de toi. 

Ta grande fille sera celle qui te parlera et t’ecoutera. Celle qui te dira de ne pas t’énerver et d’y croire. Celle qui priera pour toi et qui remerciera le ciel quand elle te verra sourire. 

Ta plus petite fille sera celle qui te dira de toujours rester positive. Qui te choisira la bonne méditation à faire. Qui t’enverra des anges. Qui te fera rire et qui essayera tes perruques. 

Et puis celle du milieu te fera des petits plats Bio.Viendra te maquiller et te faire les ongles. Celle qui te dira quel thé boire et quel aliment consommer. Qui te fera rire avec des histoires farfelues de perruques! 

Et j’allais oublier, il y aura cette petite fille. Celle qui te demandera pourquoi tu as un foulard sur la tête. Qui voudra que tu la portes. Qui voudra que tu la pousses sur la balancoire. Qui voudra que tu danses sur La reine des Neiges. Qui voudra que tu lui donnes le bain et que tu lui cours après pour lui mettre son pyjama. Qui voudra que tu lui fasses ta purée de carottes. Qui voudra que tu lui lises une histoire le soir. Mais qui comprendra qu’elle devra attendre quelques temps avant que sa Mamie retrouve sa forme d’antan et qu’elle n’aura des câlins que blottis sous un plaid sur le canapé! Mais elle saura que Mamie l’aime toujours et que d’ici quelques temps elle pourra s’amuser avec une multitide de perruques et de foulards qui dormiront dans un carton au dessus de l’armoire. 

  

Mots d’enfants 2

« Maman, n’en mets pas partout s’il te plaît, je te l’ai déjà dis! »

« Elle est où ma copine chocolat? » (petite copine métisse du parc)

« Je ne suis pas belle, je suis canon! »

« Monsieur, je voudrais bien un petit dessert! » (au restaurant)

« Louise, c’est la plus belle et la plus sage! »

« Papa, embrasse Maman! »

« Maman, va dans le salon ma ptite cherie! » (pour lécher tranquillement le saladier de chocolat dans la cuisine) 

 » Salut toi Ca va ? » 

« Danse Maman, j’ai dis! »

« Il est làààà, il est tout beau! » (à son caca dans les toilettes !) 

Love.