Maman sort ce soir.

Hier soir Maman est sortie. Sur Paris. By night. Elle a fait son brushing, a maquillé ses yeux telle Beyoncé et a même mît une robe un peu courte! 

Dans les bouchons en direction de la capitale, elle n’a même pas trop pesté. Qu n’importe, il n’y avait pas l’enfant dans le siège auto. Ni de mari d’ailleurs. J’étais seule telle une adolescente à chanter à tue tête derriere mes lunettes de soleil de starlette! La musique faisait trembler la voiture et j’ai gagné au moins une décennie! Pas besoin d’écouter « Libérée Délivrée » à répétition, de caresser un cuissot pottelé A s’en déboîter le bras Ou de baisser la clim! Tout était parfait. 

Quel plaisir ensuite de s’installer dans un restaurant d’adultes, sans menu enfant et sans set de table à dessins. Juste une bougie et une rose en guise de décoration et aucun ballon de baudruche à l’horizon. Discuter sans être interrompu, ne pas aller aux toilettes 6 fois dans la soirée et avoir juste un petit sac à main avec rien à l’intérieur. Le néant. Juste un peu de poudre et du gloss! Comme une vraie femme. Pas de lingettes, pas de gourde d’eau, pas de feuilles blanches et de crayons de couleur. 

Commander un mojito à un serveur plutôt sympathique et l’attendre impatiemment. Cela ne fait pas cinq minutes qu’une Maman attend son mojito mais minimum des jours entiers. Le savourer Comme si elle buvait quelques gouttes d’eau après une traversée du désert en chameau. Se sentir vivante et dans le coup!

Manger sans faire goûter et sans avoir à couper un steak haché à la couleur douteuse. 

Rire, s’amuser et envoyer quand même un petit texto pour souhaiter une belle nuit à sa fille chérie. 

Se laisser aller à parler de l’emballage original du bouquet de fleurs comme une vielle quinqua et essayer de se ressaisir telle une trentenaire! On ne se refait pas hein. Je suis une Maman et qui vieillit qui plus est! 

Puis vers minuit, regarder les gens se retrouver pour boite des piscines de rhum dans un verre gargantuesque. Et réaliser que soi même avons un petit coup de fatigue. Compter les petites heures de sommeil qu’il nous reste avant le reveil de l’enfant. Se dire que ca va être compliqué le lendemain matin. Et se demander comment ces jeunes gens font pour suivre le ryhme. Se faire rassurer par sa soeur qui suppose que ces gens n’ont pas d’enfant et envier leur grasse matinée indécente demain matin. 

Se dire vers une heure du matin qu’il serait raisonnable de repartir car à 6h le risque d’être solicitée par une jeune fille peu farouche qui déboulera dans la chambre avec un landau remplis de trésors et qui réclamera une orange pressée et une tasse de chocolat chaud est élevé.

Retirer la tonne de maquillage, Se debarasser du collant un peu gainant qui vous a gêné toute la soirée et Se mettre dans son lit en Se disant qu’on a passé une belle soirée. Se dire qu’on est quand même vachement a l’aise dans un pyjama et avec une crème de nuit. 

Et puis recompter de nouveau les quelques heures de sommeil qu’il nous reste. Se dire que c’est flippant et essayer de fermer l’œil. Ne pas y arriver. Recompter les heures. 

Entendre le reveil, calculer le nombre d’heures de sommeil. Se dire que la journée va etre longue. Que sortir c’est bien mais laisser les enfants chez les grands parents pour le lendemain, c’est encore mieux. Marcher tel un zombi et s’affaler dans le canapé telle une vieille baleine échouée et se cacher sous le plaid en espérant de ne pas y être démasquée. 

Se dire qu’on a passé un cap et que c’est pas beau de vieillir surtout quand on est une Maman.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s